TPE-PME dans la tourmente : le témoignage de Claude Batel, boulanger cannois

Claude Batel

"Je suis un entrepreneur en boulangerie dans le bassin cannois, j’ai trois boulangeries, un laboratoire de fabrication pour les Hôtels, Restaurants, Ecoles, et pour tous les événements qui se passent dans le Département. Nous employons 40 salariés. Aujourd’hui 26 sont au chômage partiel, nous avons 2 magasins fermés, un laboratoire qui tourne à 10% et une boulangerie à Mougins à - 55%.

Bien sûr je suis très inquiet. Comme l’annonce notre Président de la République, nous sommes en Guerre "Sanitaire- Economique". Il y a un Avant et il y aura un Après.

Mon inquiétude et mes pensées vont d’abord à toutes les personnes qui ont perdu la vie du fait de ce virus et ceux qui risquent de la perdre. Je voudrais apporter mon soutien à l’ensemble des services hospitaliers –Médecins-Soignants-pharmaciens-et autres au service de tous les malades; j’aurais peur d’en oublier ainsi, … aussi ceux qui sont au quotidien sur la chaussée "Gendarmes-Policiers-et tous les services d’une ville" …  Mesdames-Messieurs (#Restez chez Vous).

Dans cette Guerre Sanitaire et Economique une majorité d’entreprises PME- Commerçants-Artisans ne s’en relève pas : ils vont disparaitre, je suis lucide c’est toujours comme ça après une guerre, les promesses du Gouvernement ne suffiront pas sachant que pour les obtenir les démarches seront très longues et compliquées pour une petite entreprise. Nous ne sommes pas des Groupes Financiers ni le CAC 40, nous sommes des indépendants seuls contre tous.

Je soutiens le message d’appel du Maire de Cannes David Lisnard : l’économie de Cannes sera compliquée, sachant qu'habituellement, les retombées économique sur le bassin cannois s’élèvent à 1 milliard d’euros du 1 mars au 30 juin. La CCI Nice Côte d’Azur et ses partenaires comme l’UPE 06 sont présent et font ce qui est en leur pouvoir pour aider l’ensemble des entreprises de Cannes et du Bassin Cannois."