Sophia : EUCLYDE Data Centers ouvre son capital au Crédit Agricole

C'est un tournant pour le leader français de l’exploitation de data centers régionaux de proximité. Fondé en 2009 dans la technopole par Magdi Houry, l'entreprise, qui était restée familiale jusqu'à présent, vient de faire entrer dans son capital le Crédit Agricole via IDIA Capital Investissement et SOFIPACA. Avec un objectif : accélérer le développement. EUCLYDE, qui aligne aujourd'hui 7 data centers en région, se donne les moyens pour passer à la vitesse supérieure.

Euclyde Data center de Sophia

Alors que l'heure est au confinement et aux inquiétudes sur notre économie, que tout semble bloqué pendant au moins plusieurs semaines, on appréciera le tournant que vient de prendre dans son développement la société sophipolitaine EUCLYDE Data Centers. Elle a en effet conclu, à distance pour contrer la crise sanitaire, l'entrée dans son capital du groupe Crédit Agricole via IDIA Capital Investissement et SOFIPACA. Cet investissement permet à Magdi Houry, fondateur et Pdg  d'accélérer sa stratégie de développement avec un partenaire financier de long terme. (Photo DR : le Data Center d'Euclyde à Sophia Antipolis).

Sept centres de données en France

EUCLYDE Data Centers (25 salariés) se présente comme un opérateur français indépendant spécialisé dans le développement et l’exploitation de centres de données Tier 3 et Tier 4 en colocation, principalement en régions. La société propose des solutions d’hébergement d’infrastructures IT, de connectivité et de services annexes pour accompagner une large gamme de clients : grandes entreprises, banques, institutions gouvernementales, services de santé, entreprises de services informatiques, tout comme des ETI régionales.

Avec son siège social et une première implantation ouverte en 2009 à Sophia Antipolis, la société s’est développée sur l’ensemble du territoire national. Elle compte aujourd’hui 7 centres de données dont le dernier, acquis en début d'année en île de France, représente un investissement de l'ordre de 10 M€. Son positionnement ? EUCLYDE est leader de l’exploitation de data centers régionaux de proximité, idéalement implantés pour répondre aux futurs besoins du Edge Computing et aux enjeux de souveraineté des données.

La recherche de proximité avec les clients

Pour Magdi Houry, c'est cette recherche de proximité avec les clients, privés ou institutionnels, qui a orienté le choix sur le Crédit Agricole alors que des contacts avaient été établis avec d'autres investisseurs. "Le positionnement régional est pour nous important et c'est aussi une des forces du Crédit Agricole." Si aucun montant de la transaction n'a été donné par la banque ni par Magdi Houry, ce dernier précise juste qu'il s'agit d'une entrée minoritaire qui valorise la société d'une manière importante.

"Il s'agit d'une entreprise restée jusqu'à présent familiale. Pour chaque acquisition, nous avons procédé par prêt bancaire. Mais de cette façon, il ne nous était guère possible d'ouvrir plus d'un nouveau site tous les 18 mois. L'entrée dans le capital du Crédit Agricole nous permettra d'aller beaucoup plus vite. D'autre part, alors que nous travaillons de plus en plus avec le secteur public et sur du temps long (à Paris, le contrat que nous avons signé en Ile de France porte sur 12 ans) la solidité de la banque nous donne une assise solide et nous permet également de rassurer les clients sur notre pérennité."

Ouvrir de nouveaux sites en région et étudier des opportunités de croissance externe

"Cette opération représente un tournant important dans l’histoire de la société. Grâce à ce partenariat, Euclyde sera en mesure dans les prochaines années de poursuivre organiquement l’ouverture de nouveaux sites en régions et d’étudier d’éventuelles opportunités de croissance externe si elles se présentent", souligne Magdi Houry. Il compte ainsi avancer beaucoup plus vite désormais sur son concept : faire des économies d'échelles en concentrant sur le centre de Sophia le savoir-faire et les fonctions de service et de support (supervision des machines, vidéos, comptabilité, administration…) et faire fonctionner les différents sites avec des équipes réduites à 2 ou 3 personnes aidées par des prestataires locaux.

Magdy Houry a déjà en vue plusieurs opportunités. "Avec ce partenariat, dans les cinq ans qui viennent, nous allons pouvoir accélérer notre plan de développement". Et dans ce secteur des data centers, dopé par l'accélération de la transition numérique et du travail en ligne, la croissance devrait être au rendez-vous. Autant de nouvelles opportunités qui pourront être prises pour EUCLYDE.