SKY25 : le plan qui vise à faire de SKEMA la grande école de l'ère numérique

La business school de Sophia Antipolis avait déjà montré la hauteur de ses ambitions en lançant son campus du Grand Paris en mai dernier. Elle les confirme et les pousse un peu plus loin à travers le plan stratégique 2020-2025. Présenté hier à Paris par Alice Guilhon, la directrice générale, il se décline en trois axes pour un même objectif : faire de l'école la première institution "glocale" d’enseignement supérieur et de recherche engagée à former les talents de l'ère numérique.

Alice Guilhon

SKEMA, la business school née à Sophia Antipolis, poursuit son développement et réaffirme ses grandes ambitions : devenir une école "glocale" (à la fois globale et locale) de l'ère numérique avec des racines françaises. Cette volonté, Alice Guilhon, directrice général, l'avait déjà confirmée et réaffirmée en mai dernier, lors de la présentation du Campus du Grand Paris de l'école avec à Suresnes en bord de Seine, quelque 30.000 m2 dédiés. D'autres mouvements marquants se sont également succédés en ce sens comme en octobre l'inauguration à Montreal de SKEMA Global Lab, un laboratoire en IA, et SKEMA Quantum Studio, un centre de R&D pour développer des outils de l'IA à l'échelle des grandes écoles.

Un plan 2015-2020 réalisé avec un an d'avance

Autant de pierres qui balisent nettement le chemin qui avait été défini par le plan stratégique 2015-2020 de l'école. Un plan qui, pour Alice Guilhon a pu être entièrement réalisé avec même de l'avance quant au budget envisagé : le cap de 100 M€ annuel qui avait été prévu pour 2020 a été pratiquement atteint en 2019. Place aussi à demain et à de nouvelles accélérations pour la business school. Une école issue de la fusion entre le Ceram (Sophia Antipolis) et l'ESC Lille et qui vient de fêter ses dix ans en ayant réussi le double challenge de fusion et croissance.

SKY25 : un plan ambitieux et disruptif

C'est ce demain qui, avec le nouveau plan stratégique SKEMA 2020-2025, a été présenté hier à Paris, par Alice Guilhon et toute l'équipe de SKEMA au 22ème étage de Radio France. Un plan baptisé "SKY25", à la fois ambitieux et disruptif, "pour affirmer plus encore le statut d’innovateur et de précurseur sur la scène internationale de l'école, confirmer sa différenciation, la robustesse de son modèle et son attractivité forte auprès des étudiants du monde entier."

Les trois axes qui guideront le développement de l'école

Trois axes guideront ainsi le développement de l'école durant les cinq prochaines années : Axe 1 : devenir L’Ecole de l’Avant-Garde; 2 : agir en Acteur Engagé; 3 : se positionner comme L’Institution Glocalisée. Cerise sur le gâteau : SKEMA, qui est actuellement placée sous le statut d'une association, envisage de consolider encore le modèle d'une école au service des étudiants (et non d'intérêts financiers) en se transformant en institution.

Développer un modèle pédagogique "propriétaire"

Si l'on regarde plus en détail, chacun des trois axes envisagés recouvre une multitude d'actions et d'innovations à engager ou à accélérer. Ainsi (axe 1) pour inventer un nouveau modèle d'éducation, SKEMA compte développer un modèle pédagogique "propriétaire", le SKEMA Way of Learning, méthode d’enseignement qui permet aux apprenants de faire face à un monde complexe et de façonner leur environnement pour bâtir de nouvelles réalités durables.

Nommé "SKWol" par contraction, il reposera sur une plus grande individualisation des parcours en combinant apprentissage culturel, mobilité géographique, expérience étudiante augmentée via des campus interconnectés et développement de communautés d’apprentissage – rendant ainsi l’apprenant "auteur" de son parcours.

Trois nouvelles écoles en IA, droit et design

Toujours dans cette volonté de réinventer le modèle d'éducation à l'heure du numérique et des nouveaux usages SKEMA veut devenir une institution dite "comprehensive" en ouvrant 3 nouvelles écoles en intelligence artificielle, droit et design : SKEMA AI School for Business à Raleigh (Etats-Unis), SKEMA Law School for Business à Belo Horizonte (Brésil) et SKEMA Design School for Business en France.

Enfin, un volet entier est accordé à l'IA, vue sous l'angle de l'Intelligence Augmentée avec "SKEMA Advisory with AI", pour accompagner les professionnels, décideurs et gouvernants dans l’appropriation des nouvelles dimensions qu'ouvre l'Intelligence Artificielle.

SKEMA comme acteur engagé

En tant qu'acteur engagé (axe 2 du plan) SKEMA compte aussi s'appuyer largement sur l'IA en préparant les étudiants à l'utiliser pour les nouveaux métiers et défis de demain. L'accent sera mis aussi sur l'impact sociétal des entreprises. Dans ce but sera monté un Think Tank dédié aux questions de stratégies et d’influence alimenté par les travaux des 3 académies de son corps professoral - Innovation, Globalisation et Digitalisation.

Un nouveau dispositif SKEMA Social Ventures (au sein de SKEMA Ventures) se chargera d’incuber et de financer des projets étudiants dont l’impact social est fort.

De nouveaux campus en Inde, Russie et Australie

Troisième axe, pour se positionner comme l’Institution Glocalisée, de nouveaux campus seront ouverts en Inde, Russie et Australie. Chaque campus abritera une, deux, voire trois des écoles de SKEMA sur le principe de l’hybridation des expertises et déploiera localement le "SKEMA Way of Learning", modèle pédagogique exclusif à l’école.

La première institution "glocale"

Toutes ces nouvelles actions, sorties d'une vaste consultation auprès des parties prenantes – étudiants, entreprises, diplômés et collaborateurs, vont dans le même sens. Faire de SKEMA la première institution "glocale" (à la fois globale et locale) d’enseignement supérieur et de recherche, engagée à former des talents prêts à travailler dans le monde, responsables, éthiques, aux savoir-faire et savoir-vivre affûtés, dotés de compétences hybrides et capables de s’engager face à la complexité du monde.

Tout un programme dans lequel est engagé évidemment le campus de Sophia Antipolis !

Quelques chiffres clés 2020 – 2025

  • Budget de fonctionnement : 92 M€ en 2020; 150 M€ en 2026

  • Nombre d’étudiants : 8 500 en 2020; 12 000 en 2025

  • Nombre de campus : 7 en 2020;  9 en 2025

  • Collaborateurs : 600 en 2020; 800 en 2026

  • Faculté : 160 en 2020; 260 en 2025

  •  
SKY25 illustration