Nos meilleurs vœux pour une décennie qui s'annonce disruptive

Voeux WTM

Vous avez aimé la décennie 2010 ? Elle a en tout cas bien fait bouger les lignes technologiques et notre vie quotidienne. Tant de nouveaux produits sont entrés dans notre périmètre ou ont frappé nos esprits. Quelques exemples. En ouverture de ban, janvier 2010, la sortie de l'iPad d'Apple, puis en octobre 2010, les premières voitures autonomes testées par Google, puis le déploiement de la 4G, les objets connectés (montres, bracelets, capteurs, casques audio), l'avion solaire et son fabuleux tour du monde de 2015-2016, pour finir sur le Galaxy Fold, présenté en 2019 qui renouvelle le smartphone… 


2010-2020 : iPad, Airbnb, Uber, Cloud, Whatsapp…


Toujours dans les années 2010, de nouveaux usages sont apparus avec le GPS sur les mobiles, les assistants vocaux dopés à l'Intelligence artificielle, la fibre optique, le Cloud, les nouvelles applications Snapchat, Instagram, Whatsapp pour communiquer, échanger textes, photos et vidéos, tandis que la montée en puissance d'Airbnb, d'Uber changeait nos façons de voyager, de circuler et ouvrait sur une économie de plateformes.

 

Il serait possible de multiplier à l'infini les usages innovants de la vague digitale et tout ce qui a changé dans les domaines des sciences, de la robotique, de la santé, de la cosmologie… et a contribué à bouleverser notre perception du monde.


2020-2030 : la décennie de l'Intelligence Artificielle


Alors, si vous avez aimé cette décennie, vous allez adorer celle qui s'ouvre. Le temps des grandes disruptions et de la transition vers l'ère numérique, est loin d'être fini. Il devrait encore s'accélérer tout particulièrement avec le développement de l'Intelligence Artificielle sur lequel Sophia se positionne comme un acteur majeur. Associée à de multiples technologies en pleine croissance, comme l'Internet des objets, la robotique, le pilotage à la voix, l'IA porte des changements encore plus considérables que l'arrivée d'Internet, ne serait-ce que dans la transformation de nos métiers. 


Les années 2020 seront aussi celles, en vrac, de la 5G, des nouvelles missions d'exploration sur Mars, de la voiture autonome (et électrique), de l'agriculture verticale, de la blockchain autour des cryptomonnaies ou d'une démocratie nouvelle, de la génétique, de la médecine automatisée et préventive, de la lutte contre le vieillissement avec cette perspective de longévité dont rêvent les transhumatistes… Là aussi, les changements en vue pourraient être multipliés à l'infini. Pour les créateurs d'entreprise, ils représentent autant d'opportunités.


Social, environnemental : deux défis colossaux


De rapides et profonds changements qui peuvent évidemment apporter le meilleur… comme le pire. Regardez la série "Black Mirror". D'autant plus qu'en regard, les défis sont tout aussi gigantesques. Pour n'en citer que deux, c'est le défi social et le défi environnemental. Côté social, le risque est celui d'une société de plus en plus inégalitaire avec, entre autres, des "riches" qui pourront se payer une vie jusqu'à 150 ans et des "pauvres" qui partiront à 50. 


Côté environnemental, il s'agit d'éviter que la seule solution qui nous reste soit d'aller s'exiler dans des bases sur Mars comme l'envisagent les "collapsionnistes". D'abord, c'est bien utopique et surtout, mieux vaut nous concentrer sur la préservation de notre terre menacée par le changement climatique, l'épuisement des ressources et la perte de sa biodiversité. La planète bleue est si belle!


Je suis pour ma part d'un optimisme indéfectible. La solution ? Elle tient justement dans ces fantastiques technologies que nous, nouvelle génération de Sapiens, développons. Elles ont la capacité, le pouvoir de répondre à ces challenges. A condition que nous fassions l'effort de les connaître, d'apprendre à les utiliser et de les orienter au bénéfice de tous. 


L'ambition de WebTimeMedias


Notre chance, Azuréens, c'est que la Côte ait su se placer au cœur même de cette révolution technologique. Le 21ème siècle s'élabore aussi chez nous, entre Sophia Antipolis, Nice, Cannes, Grasse et la Principauté de Monaco. Ingénieurs, techniciens, dirigeants, créateurs d'entreprise, enseignants, chercheurs, pour beaucoup en pointe mondiale, sont à portée. L'ambition de WebTimeMedias, que j'ai fondé à Sophia Antipolis il y vingt ans, est aussi d'assurer un lien entre le plus grand nombre et ceux qui participent, si près de nous, à la transformation du monde. 


C'est pour cela que le portail s'est lui aussi transformé. Il se décline aujourd'hui dans une nouvelle version, plus ample, mieux adaptée au smartphone, avec plus de place à la vidéo. Utile pour entrer dans une décennie qui s'annonce encore plus disruptive que la précédente et prendre en vol les opportunités qui s'ouvrent.

 

Bonne année 2020 à tous. Bonne décennie. Et un grand merci de nous suivre.

Jean-Pierre Largillet