Nice : un constructeur pour le "Grand Central" de l'Arenas

QUARTUS Ensemblier Urbain reprend l’opération "Grand Central" à Nice, pivot du nouveau quartier d’affaires du Grand Arenas aménagé par l'architecte catalan Josep Lluis Mateo. Alors que le projet de construction d'un nouveau centre de Congrès à proximité de l'aéroport se précise, les projets s'accélèrent sur l'Arénas et le Grand Arénas.

Les bâtiments du grand Central

Un constructeur (enfin) pour la ZAC Grand Arénas (Zone d'Aménagement Concerté) : QUARTUS. Le premier ensemblier urbain indépendant français tourné vers les nouveaux usages, vient de procéder à la reprise de l’opération "Grand Central", montée par la société Fondimmo et associés, dans le nouveau quartier du Grand Arenas à Nice. Ce projet de 36 000 m² est conçu pour offrir une mixité des usages optimale, et sa livraison est prévue pour septembre 2022. C'est un élément majeur du grand puzzle urbain en cours de développement entre l’aéroport et la plaine du Var et un vrai coup de pouce pour ce quartier resté très longtemps à l'état d'inachevé.

Grand Arénas : un nouveau quartier en cours de développement

QUARTUS s’était justement implanté à Nice en octobre 2019 pour assurer le déploiement des projets en cours et à venir sur le territoire Côte d’Azur, de Toulon à Menton. C'est dans le cadre de ce développement qu'il reprend l'opération "Grand Central". Conçu par l’architecte catalan Josep Lluis Mateo, également initiateur de ce nouveau quartier en cours de développement sur les 49 hectares de la ZAC du Grand Arenas, l’ensemble de 36 000 m2 en R+10 jouxtera le Palais des Expositions et le futur pôle d’échanges multimodal regroupant la future gare TGV/TER et routière et bénéficiant dès à présent du tramway.

Habitat, bureaux et commerces

L’offre d’habitat comprend 218 logements étudiants, une résidence pour seniors de 148 logements, une résidence de tourisme de 128 appartements, 97 logements en accession libre et 52 logements locatifs sociaux. L’ensemble sera complété par un immeuble de bureaux et 17 commerces.

La multiplicité des usages se traduit par un traitement architectural spécifique pour chacun d’entre eux : une double peau verrière pour le bureau, des terrasses généreuses pour les logements en étage élevés, une façade inclinée pour la résidence de tourisme faisant office de véritable totem ou encore par le mariage des matériaux tels que la pierre, le béton, le verre, le métal et le bois.

"Le programme mixte qui verra le jour sur 36 000 m2 illustre à la fois le niveau d'ambition actuel de l'éco-vallée, ainsi que notre volonté de remettre l’Homme au cœur des espaces qu’il habite" souligne Nicolas Sailhan, Directeur Général Délégué Côte d’Azur.

 

Une vue intérieur du projet

 

Photo DR : une vue intérieure du projet