Nice : les activités de Solar Games rachetées par une agence web parisienne

Solar Game et ABT

Fin de partie pour Solar Games. La start-up niçoise, créée en 2011 par Léon Chicheportiche sur un concept au carrefour du serious game et du LMS, le Learning Management System, a dû rendre les armes en décembre. Mais son activité va perdurer, voire se renforcer. Alors que Solar Games était en liquidation au Tribunal de commerce, ses activités ainsi que sa plateforme LMS ludique VIRGOTM ont été rachetés par la société parisienne Activbrowser Technology (ABT),une agence web qui accompagne ses clients depuis 15 ans dans leur transformation digitale.

Difficile de faire cavalier seul sur le long terme

"Dans un marché de plus en plus concurrentiel, il est vital pour les petites structures de se regrouper entre elles ou de s’adosser à des groupes plus importants afin de maintenir les investissements nécessaires à leur développement" explique Léon Chicheportiche. "C’est le constat que nous avions fait en fin d’année dernière car, même avec une solution innovante et qui a fait ses preuves auprès de grands groupes du CAC40 pendant plusieurs années, il est illusoire de penser pouvoir faire cavalier seul sur le long terme."

C'est d'ailleurs une taille suffisante qui avait manqué l'an dernier alors que Solar Games avait tenté une expansion internationale sur la Grande-Bretagne. Si la start-up a pu y gagner des projets, elle a vite été rattrapée par la difficulté d'investir et le manque de support local. La reprise par ABT, qui assure la relance, a donc été bien accueillie par l'équipe (une dizaine de salariés) dont une partie (notamment la R&D, la commercialisation et le support technique) continuera à travailler à partir de Sophia.

La continuité de service sera assurée

Leon Chicheportiche a voulu aussi rassurer les clients : la continuité de service sera maintenue, tandis que sera accélérée l’introduction de nouvelles fonctionnalités déjà présentes dans la roadmap de feu Solar Games. "Le passage d’une société à l’autre est totalement transparent pour nos clients" souligne-t-il. "Les centres utilisent la même URL et sont hébergés exactement au même endroit. Les contenus et les parcours de formation ne sont donc pas affectés".

"Dans ce nouvel environnement, notre stratégie est remaniée afin d’aborder de nouveaux segments de marché avec une solution plus flexible afin de toucher un plus large public. Les maitres-mots pour cette année sont autonomie et gamification. Beaucoup d’entre vous souhaitent depuis longtemps pouvoir programmer leurs parcours de formation sans avoir à passer par nous. Ceci va être notre priorité du premier trimestre."

"Ensuite, la gamification sera repensée afin d’aller plus loin en termes d’attractivité et de jouabilité pour une expérience d’apprentissage plus efficace et plus fun". Un nouveau départ.