Mobilité : Nice accélère le vélo avec son plan de déconfinement

Dans son plan de reprise des déplacements présenté hier, Nice a dévoilé un programme de mobilité douce qui accorde une large place aux vélos avec la création d'un maillage cyclable dans son centre-ville et d'une Prom' réservée aux transports en commun, aux vélos et aux piétons.

La ville de Nice engagerait-elle sa révolution "vélo". Présenté hier, le plan de reprise des déplacements après le confinement accorde en tout cas une nouvelle place aux deux-roues pour améliorer "l'équilibre entre usage des transports en commun, mobilité douce et véhicules". Le vélo se trouve ainsi placé au cœur d'un "programme de mobilité douce à pieds, en vélo et en modes de déplacement décarbonnés". (Photo DR : Cyclistes, voitures dans un seul sens, et piétons sur le quai des Etats-Unis).

La poursuite des trames vertes et du plan vélo

Pour Christian Estrosi, ce plan est la poursuite des trames vertes et du plan vélo initié depuis 18 mois. Il s’agit de compléter ce qui a déjà été fait en y ajoutant notamment un aménagement expérimental. Appelé à évoluer, cet aménagement est prévu entre l’avenue Thiers et la Promenade des Anglais qui a vocation, désormais, à n’accueillir que les transports en commun, les vélos et les piétons.

L'objectif est de se raccorder aux pistes transversales de Maréchal Joffre, Victor Hugo pour aller rejoindre la piste littorale de la Promenade des Anglais. Un tableau des aménagements "cyclables" dans la semaine du 11 mai a ainsi été présenté. Sont prévus pour mailler le centre-ville avec les pistes cyclables existantes le long du Paillon, sur les axes de la trame verte et la Promenade des Anglais :

  • boulevard Gambetta (de la Promenade des Anglais à l’avenue Thiers) (1600m), en cours de réalisation,
  • avenue Thiers (800 m)
  • quai des Etats-Unis (2500 m), avec la mise en sens unique Est-Ouest de la circulation
  • avenue Gallieni (500m)
  • les accès à la place De Lattre de Tassigny
  • le boulevard de la Madeleine sur 4000 m

Monter d'ici fin mai à 60 km cyclables

D’ici la fin du mois de mai il est prévu de monter à 60 km cyclables au total :

  • partie haute du bd Gambetta
  • rue Maccarani
  • pour la desserte de la gare SNCF: axes Durante – Villeneuve – Trachel – Binet
  • pour Nice Nord : axes Raynaud – Théodore de Banville
  • pour le quartier de Riquier : une piste sur Pierre Sola et une desserte de l’esplanade de Lattre de Tassigny, avec l’installation de vélos en libre-service
  • Une liaison vers l’Ariane le long des berges du Paillon
  • Une liaison vers Carros par la RM 6202 ou la RM6202bis jusqu’au pont Charles Albert

Autant de réalisations que l'on pourra retrouver sur la carte du Réseau cyclable temporaire projeté.

Chacun de ces projets, a-t-il été ajouté fera l’objet d’un suivi en temps réel, et sera adapté en fonction des besoins et des impacts notamment sur le stationnement et la circulation.

"Velobleus" et "e-velobleus" gratuits

Autres actions envisagées : l'organisation d'un parc relais à Ferber avec 60 vélos électriques en "free floating", avec une capacité à monter à 200 vélos électriques en fonction de la demande d’ici fin juin. De nouvelles mesures également sont prises en faveur du vélo. Il est ainsi prévu une prime à l’achat d’un vélo mécanique, d’un montant de 100€ maximum et représentant 50% maximum du prix du vélo (ou 200€ pour un vélo électectrique), prime ouverte aux revenus modérés (2.500 € maximum de revenus par personnes)

D'autre part, "velobleus" et "e-velobleus" seront gratuits (abonnements et utilisation jusqu’à 2 heures) jusqu’au 1er juillet (les cycles seront désinfectés tous les jours). Cityscoot, qui depuis 3 ans a choisi Nice comme 1ère ville de province pour déployer sa flotte de scooter électrique en free floating , s'est engagé à mettre en place des opérations de gratuité. Enfin, il est promis de présenter d’ici 1 mois des actions innovantes visant à renforcer la mobilité cyclable (sécurisation du stationnement, ateliers de réparation…).

 

Étiquettes