Les prix du pétrole s'effondrent autour de 20 dollars le baril

Les cours du pétrole se sont de nouveau enfoncés aujourd'hui, suite à la décision de l'Arabie saoudite d'augmenter ses exportations pétrolières de 600.000 barils par jour à partir de mai. En pleine guerre des prix avec la Russie, Ryad portera ses exportations à 10,6 millions de barils jour contre 7 millions auparavant dans le cadre de l'accord de réduction de production qui avait été conclu avec Moscou. Du même coup, les Emirats Arabes Unis augmenteront leur production d'un million de barils le mois prochain.

Résultat : alors que la demande est particulièrement déprimée par la crise sanitaire planétaire, les prix ont plongé à des niveaux jamais vus depuis le début des années 2000. Le prix du baril de WTI, référence aux Etats-Unis, a chuté à environ 20 dollars le baril (il était encore proche de 60 dollars en janvier), tandis que celui du baril de Brent de la mer du Nord se trouve à moins de 23 dollars. Des niveaux qui n'avaient plus été vus depuis le début des années 2000.