La crise Covid-19 vue par les chefs d'entreprises du territoire

"Nos entreprises ont du talent. Rebondir en temps de crise" : c'est le titre du livre numérique collaboratif que vient de mettre en ligne l'agence azuréenne de marketing MBD Consulting. Une trentaine de chefs d'entreprise du territoire, représentant des différents secteurs d'activité, témoignent de l'impact, des actions menées et des perspectives face à la crise Covid-19. Un livre d'inspiration pour une période économiquement brutale.

MBD consulting Livre collaboratif

Que faire face à la crise économique brutale qui s'est abattue avec la crise sanitaire. C'est à cette question qu'a cherché à répondre MBD Consulting. L'agence azuréenne de marketing externalisé collaboratif a aussi interrogé les gens du terrain : une trentaine de dirigeants d'entreprises du territoire couvrant les principaux secteurs d'activité. Elle en a sorti un livre numérique collaboratif :"Inspiration pour préparer la sortie de crise" qu'elle vient de mettre en ligne, à disposition de tous.

"Donner de l'inspiration pour la sortie de crise"

"C'est un livre écrit dans l'urgence avec la mise en confinement," explique Valérie Higuero, co-fondatrice de l'agence. "Nous avions commencé un projet d'enquête sur l'innovation en Paca quand est arrivée la crise du coronavirus. Nous avons alors repositionné l'enquête en positionnant les questions sur la façon dont la crise impactait les entreprises du territoire et sur les perspectives économiques vues par les chefs d'entreprises. Ainsi 28 chefs d’entreprises, représentant une grande partie des secteurs de notre territoire (hôtellerie, immobilier, transports, télécoms, composants électroniques…), ont répondu à l’appel de ce projet entrepreneurial solidaire. 

"Chaque dirigeant  s’est exprimé sur les conséquences qu'a la crise sur son marché et sur son entreprise, avant de partager les actions qu’il a menées à court terme. Tous se sont aussi essayés à un exercice de projection à plus long terme afin d’esquisser des pistes pour relancer la croissance et expliquer la façon dont ils envisagent l’avenir. De quoi donner de l’inspiration pour préparer la sortie de crise. Ce qui était notre objectif. Quant au livre, nous avons décidé tout naturellement de le publier en numérique et de le mettre à disposition de tous. Notre participation à l'effort général."

Les axes forts qui se dégagent

Quelques axes forts se dégagent de l'ensemble des témoignages. D'abord sans grande surprise, un impact économique très marqué avec des pertes de chiffres d'affaires allant de 30 à 100% sur les activités interdites. Brutal, jusqu'à catastrophique. Au-delà de l’impact économique, ressort un sentiment partagé de soutien et de solidarité. Il s'exprime à travers les chaînes de valeur ainsi que dans la mobilisation des filières, des villes, des communautés d'agglomération et de l'économie locale avec ses réseaux (UPE 06, CEDRE…). A été aussi saluée la réactivité des partenaires financiers dont la Bpi et les experts comptables.

Une priorité à court terme aussi pour tous est bien soulignée : garantir un retour rapide à la rentabilité, première étape pour préparer la sortie de crise. Les perspectives d'avenir et la préparation de la sortie de crise ? L’ensemble des chefs d’entreprise, quel que soit le secteur, s’accorde à dire que cette crise suscitera des évolutions profondes à l’échelle des consommateurs et des clients, même si cela sera progressif. Ils mentionnent le rapport à la consommation locale, au voyage, au digital, à la santé, à la protection de l’environnement. Ils imaginent une plus grande conscience sur “les impacts que peut avoir un acte d’achat”, considérant des critères “au-delà du prix” et percevant davantage “les coût indirects” à plus long terme.

Le télétravail a pris sa place

En interne, la crise a été l’opportunité d’accélérer la digitalisation des entreprises, tandis que le télétravail a pris sa place finissant de convaincre de son efficacité, "même dans des secteurs où il n’était, a priori, pas considéré comme compatible avec la nature de l’activité". De nouvelles organisations du travail ont vu le jour, centrées sur des outils collaboratifs, qui perdureront, en partie, après la crise. Les outils de communication digitaux ont également été au cœur de la vie en confinement, aussi bien professionnelle que personnelle", est-il bien noté. Le tout avec quand même un gros bémol général : le virtuel n'est pas tout. Les chefs d’entreprises insistent pour une utilisation raisonnée du digital, en complément d’un lien social indispensable. Un élément profondément humain dont le manque s’est fait ressentir cruellement en temps de confinement.