Grasse veut reconquérir son centre historique en y logeant ses étudiants

Le centre médiéval de la cité des parfums, c'est dix hectares de constructions denses, d'une superbe architecture avec cependant un habitat dégradé et une vacance élevée. Présentée en début de semaine, l'opération de réhabilitation de l'Ilot Nègre met en oeuvre une nouvelle stratégie de reconquête : loger les étudiants d'un futur pôle de l'enseignement supérieur dans les bâtiments rénovés de la vieille ville.

Grasse réhabilitation Ilot Nègre

Grasse va-t-elle réussir à rénover son centre ancien comme ont su le faire Nice ou Antibes? Car si son centre médiéval est de toute beauté, il se trouve dans un état très dégradé. Aussi le lancement en début de semaine du projet de rénovation de l'Ilot Nègre mené par le constructeur immobilier et bailleur social Vilogia se présente-t-il comme une nouvelle solution qui s'ouvre pour une réhabilitation de ce patrimoine majestueux. (Photo Webtimemedias : de gauche à droite, Jérôme Viaud, maire de Grasse, Philippe Rémignon, président du Directoire de Vilogia et Hubert Maes, architecte).

Une opération emblématique

Certes le projet, en termes de volumes, n'est pas forcément déterminant (un immeuble de 857 m2 avec la création d'une vingtaine de logements). Mais il est néanmoins emblématique. Pour plusieurs raisons : la technologie utilisées pour remettre en état un bâtiment qui menaçait de s'effondrer et la qualité du programme; le caractère social de la reconstruction avec des logements destinés à accueillir des étudiants; l'engagement du groupe Vilogia. Spécialisé dans l'habitat social, il a accepté de mener une opération difficile à rentabiliser pour montrer le chemin et accélérer l'opération de reconquête du Vieux Grasse.

Un habitat dégradé et une vacance élevée

Le contexte ? Le centre ancien et historique, c'est environ 10 hectares, construits d'une façon très dense avec un habitat dégradé et une vacance élevée. Une dérive. La commune a déjà engagé des opérations de rénovation ponctuelles (Médiathèque, Four de l'Oratoire, Ilot Sainte Marthe…). Elle peaufine aussi des projets d'envergure (ZAC Martelly) et compte poursuivre son action dans le cadre du NPRU (Nouveau Programme de Renouvellement Urbain). Elle a pour cela multiplié les partenariats publics-privés avec des bailleurs sociaux.

L'Ilot Nègre abandonné depuis 1945

C'est ce type de partenariat qui est mis en œuvre avec le groupe Vilogia qui s'occupe également de la rénovation de l'Ilot Sainte Marthe dans le même périmètre. Quant à l'Ilot Nègre, il est abandonné depuis 1945 et représente aujourd'hui un risque majeur pour les habitants et les commerces. Grasse a d'ailleurs était échaudée dans ce domaine il y a peu de temps avec plusieurs immeubles de la vieille ville qui se sont effondrés. 

Une prouesse technique

La prouesse technique ? Menée avec le cabinet d'Architecture Maes & Associés, la rénovation d'un bâtiment prêt à s'effondrer tout en conservant la façade classée posait de multiples problèmes techniques. Ils étaient d'autant plus délicats que le terrain d'assise est argileux et instable. Il faut donc consolider en comblant les caves par un coulis de blocage, transformer la cage d'escalier centrale en noyau rigide, créer des chainages d'angles pour renforcer les fondations, remplacer les planchers, etc. Tout un travail qui alourdit financièrement l'opération (coût total de l'ordre de 4 millions d'euros).

La création d'un Pôle de l'enseignement supérieur avec 800 étudiants

Pour le maire, Jérôme Viaud, cette opération doit cependant marquer un tournant. L'Ilot Nègre sera principalement dédié à des logements étudiants et s'inscrit dans la création à Grasse d'un Pôle de l'enseignement supérieur avec à terme 800 étudiants. Grasse veut transformer le Centre ancien et sa périphérie en Cité du Savoir et va accueillir dans les prochaines années des Etablissements Supérieurs tels que l’EDHEC, des Unités de l’Université de Nice, la prestigieuse Ecole Supérieure du Parfum de Paris qui forme les plus grands Nez, des Instituts spécialisés dans le luxe et la Chimie en synergie avec les pôles d’activités emblématiques de la Ville.

La Source Médiathèque Charles Nègre, qui devrait recevoir ses premiers étudiants et visiteurs en 2021, et plusieurs opérations multisites contribueront à cette reconquête du centre ancien. Déjà engagé sur la commune de Grasse pour 160 logements sociaux représentant 23 M€ d’investissements, le groupe Vilogia sera de la partie.

Façade Ilot Nègre

 

Photo @ MAES Architectes : Rien à voir avec l'actuel bâtiment entièrement délabré. C'est la façade de l'Ilot Nègre telle qu'elle sera restaurée et visible à l'issue de la réhabilitation.