Festivals et fêtes de l'été : une nouvelle hécatombe sur la Côte

"Les grands festivals et événements avec un public nombreux ne pourront se tenir au moins jusqu'à mi-juillet". Face à la pandémie de coronavirus, cette mesure décidée et annoncée lundi par Emmanuel Macron, a entraîné de nouvelles annulations d'événements : "Tous à Nice", la grande fête de la musique; le Tour de Voile de Dunkerque à Nice; la 60ème édition de Jazz à Juan et les "Nuits carrées" d'Antibes. Seul survivant pour l'instant : les Plages électroniques de Cannes du 7 au 9 août, tandis que le Jazz Festival de Nice (17 au 21 juillet) ne s'est pas encore prononcé.

Plages électroniques Cannes

Les organisateurs des festivals et grandes fêtes de l'été azuréen avaient retenu leur souffle et attendaient lundi soir l'intervention de du président Emmanuel Macron pour se décider. Evidemment, ils ont retenu tout particulièrement ce passage : "les grands festivals et événements avec un public nombreux ne pourront se tenir au moins jusqu'à mi-juillet". Ce qui a conduit à une nouvelle vague d'annulations d'événements restés en attente et encore à l'affiche, mais dont les dates entraient désormais dans le créneau des interdits.

Parmi la vague d'annulations d'événements culturels, festifs ou sportifs, à noter celle de la grande fête de la musique à Nice du 21 juin. Comme les deux années précédentes, "Tous à Nice" organisé par France Télévision et présenté par le chanteur Garou et l’ex-Miss Laury Thilleman devait se tenir sur la Place Masséna. Quelque 30.000 spectateurs étaient attendus tandis qu'une large diffusion était faite sur les écrans TV (2,2 millions de téléspectateurs l'an dernier en direct sur France 2).

Autre annulation : le Tour de voile 2020. Prévue entre Dunkerque et Nice, la 43ème édition débutait le 3 juillet avec une arrivée à Nice le 19 juillet. Reste encore une interrogation sur le Jazz Festival de Nice. Il est programmé 17 au 21 juillet sur la place Masséna et pour l'instant les organisateurs ne se sont pas prononcés sur son maintien ou non.

En revanche, la 60ème édition de Jazz à Juan prévue du jeudi 9 juillet au mercredi 22 juillet a été annulée et le rendez-vous a été reporté en 2021 avec la volonté de proposer la même affiche (notamment Diana Ross qui devait souffler les bougies du soixantenaire) du 9 au 25 juillet 2021. Annulé également  : les "Nuits Carrées", premier grand festival estival azuréens (10.000 personnes attendues du 26 au 28 juin). Là aussi, rendez-vous l'année prochaine (26 au 28 juin 2021) avec si possible la même programmation et notamment "Suicidal Tendencies", tête d'affiche de l'édition de cette année.

Parmi les rares "survivants" encore de cet été, le Festival des Plages Electroniques, toujours à l'affiche début août à Cannes. "À ce jour, le festival n’est pas concerné par les mesures d’annulation liées à l’actualité. Il est maintenu du 7 au 9 août" est-il noté sur le site web de l'événement. "Un peu plus de 4 mois nous en séparent et nous ne pouvons qu’espérer, comme vous, que d’ici là la situation sera revenue à la normale. Toute l’équipe est sur le qui-vive et vous tiendra informés du moindre changement. Le mot d’ordre : Rester optimistes !"