Festival Femmes en Scènes : la création artistique au féminin pluriel

Il démarre aujourd'hui à Nice, le Festival Femmes en Scènes qui a cette année pour marraine Muriel Mayette-Holtz. Un symbole : c'est, entre autres, la première femme à avoir dirigé la Comédie-Française (elle est également directrice du Théâtre National de Nice). Organisé par le Collectif Femmes en Scènes en partenariat avec la ville de Nice, ce festival se déroule depuis sa création, il y a 12 ans, autour du 8 mars à l’occasion de la Journée Internationale des Droits des Femmes. C'est dans ce créneau, lui aussi symbolique, qu'il se tient de nouveau.

Pour la 12ème édition, est proposé à partir d'aujourd'hui, jeudi 5 mars et jusqu'au samedi 14 mars un superbe programme mêlant conférences, théâtre, danse, expositions, concerts, performances, arts plastiques dans différents lieu de Nice. Autant de propositions artistiques conjuguées au féminin pluriel et orchestrées par Françoise Nahon, directrice du Festival.

L'ouverture se fera ce soir avec une conférence d'Olympia Alberti, romancière et chroniqueuse littéraire (17 heures, Bibliothèque Louis Nucéra). Elle parlera de Marguerite Duras dont elle a été amie durant les neuf dernières années de sa vie. Le Festival étincellera les jours suivants dans d'autres lieux culturels niçois. Ils sont onze au total qui ont offert leurs espaces : le Théâtre Francis Gag, l’Espace Magnan, la Bibliothèque Louis Nucéra, le Palais Lascaris, le Musée de la Photographie, le Théâtre de la Cité, La Providence, le Théâtre de L’Impasse, Svetà Gallery, L’Orange Bleue. Joli parcours.

Unique en son genre, par sa durée, la diversité de ses propositions et l’émergence de ses multiples créations, le Festival Femmes en Scènes s'affirme également comme un festival solidaire, favorisant l’accès à la "culture pour tous". Il donne aussi l'occasion de mettre en lumière la vitalité culturelle des Niçoises dans une métropole qui a donné naissance à l'Ecole de Nice.