Coronavirus : couvre-feu sur le littoral et les communes de plus de 10.000 habitants

Finalement ce ne sera pas un couvre-feu sur l'ensemble du département des Alpes-Maritimes ainsi que cela avait été envisagé en fin de semaine dernière. L'arrêté préfectoral, qui a pris effet depuis hier soir à 22 heures et court jusqu'au 31 mars instaure le couvre-feu de 22 heures à 5 heures du matin, sur l'ensemble des communes du littoral et sur les communes de plus de 10.000 habitants. Ne sont pas concernées donc bon nombre de communes du moyen et du haut-pays qui n'en sont pas moins obligées de respecter le confinement.

Dans cette plage horaire du couvre-feu, seuls pourront circuler ceux qui travaillent et disposent d'un justificatif ou qui ont un impératif de médical ou familial, là aussi justifié.

Monaco a pris les mêmes mesures et a donc instauré un couvre-feu de 22 à 5 heures sur l'ensemble de son territoire.

Ces mesures se substituent à celles qu'avaient prises la semaine dernières plusieurs communes azuréennes et permettent d'unifier ainsi les horaires du couvre-feu et de donner une règle claire dans l'ensemble du département. Dans les Alpes-Maritimes, la première infraction est passible d'une amende de 135 euros. A Monaco, l'amende est de 200 euros.