Cannes : le MIPIM 2020 met en avant la planète et l'humain

Il n'y a pas de "planète B". C'est ce que redit haut et fort le Marché International des Professionnels de l'Immobilier qui, pour préserver notre seule et unique planète, met en avant cette année le développement durable et la promotion de la diversité sociale. Du 10 au 13 mars au Palais des Festivals de Cannes. Près de 27.000 participants sont attendus.

Architecture verte

Actualisé au 29 février 2020/  Prévu initialement du 10 au 13 mars, le prochain MIPIM a été reporté en raison de l'épidémie de coronavirus du 2 au 5 juin au Palais des Festivals de Cannes (près de 27.000 participants attendus) le redit haut et fort. N'en déplaise aux "collapsionistes" qui ne voient le salut de l'humanité que dans un déménagement sur la planète Mars. Aussi, dans le cadre de la seule et unique "planète A", l'édition 2020 du Marché international des Professionnels de l'Immobilier met en avant le développement durable et la promotion de la diversité sociale. La planète et l’humain, deux enjeux indissociables placés au cœur de ce MIPIM 2020, et abordés sous l’angle sociétal autant qu’environnemental. (Photo DR : un exemple d'architecture verte).

Un thème central : "The future is human"

Pour les organisateurs de Reed Midem le défi mondial que représente le développement durable occupe depuis peu le devant de la scène. Mais il l'occupe bien. Cela notamment grâce à la mobilisation de toute une génération contre le changement climatique. Mais le DD constitue également une préoccupation majeure pour le secteur de l’immobilier, conscient des coûts liés à la consommation d’énergie et du poids des émissions à chaque étape du cycle de vie des bâtiments.

Le MIPIM, depuis sa création en 1990 a voulu être un  lieu de débat autour des grandes tendances de l’immobilier international. Aussi, dans le prolongement de la responsabilité durable à l’honneur en 2019, l'édition 2020 a choisi le thème "the future is human" (l’avenir est dans l’humain) et mettra en avant des solutions au service des habitants et de la planète. Plusieurs événements suivants y seront consacrés :

  • Un Political Leaders’ Summit, en présence des maires de près de 80 grandes villes
  • Plusieurs conférences consacrées à des sujets allant de l’énergie à l’inclusion
  • Des réponses urbaines aux défis climatiques, présentées par des exposants incontournables, notamment les villes de Stockholm et de Copenhague
  • Un zoom sur des projets exemplaires dans la compétition des MIPIM Awards
  • Des solutions durables pour notre planète

L'immobilier face à l'urgence climatique

Le programme de conférences du MIPIM 2020 donnera d'ailleurs largement la parole à des experts pour discuter de la question de l’environnement sous tous les angles. Quelques exemples. Co-organisée par C40 et Architect Declare, la session ‘Climate emergency : time for radical change’ (Urgence climatique : un changement radical s’impose), le 12 mars à partir de 16 h 30, sera consacrée à la problématique des bâtiments qui produisent 40 % des émissions de gaz à effet de serre et consomment 30 % des ressources mondiales.

‘Building resilient & inclusive cities’ (Construire des villes résilientes et inclusives) le 11 mars à partir de 15 h 15, réunira des experts de l’aménagement urbain, dont Alice Charles du Forum économique mondial, et les maires de deux grandes agglomérations, Frank Jenson, maire de Copenhague, et Dario Nardella, maire de Florence et vice-président d’EUROCITIES. Le débat portera sur l’urbanisme durable et la définition d’objectifs climatiques ambitieux.

Mettre en avant les jeunes leaders et promouvoir la parité

Le MIPIM, auquel participeront les représentants de plus de 550 villes et collectivités locales, placera également les enjeux sociétaux et les questions de gouvernance au cœur de son programme. "Nous tenons à mettre en avant au MIPIM de jeunes leaders et à promouvoir la parité, afin d’illustrer l’évolution que nous souhaitons voir dans le domaine de l’immobilier" explique Ronan Vaspart, directeur du MIPIM. "Le développement durable est indissociable du renforcement de la diversité sociale".

Dans cette optique, deux événements de networking seront organisés : Gend’Her (le 11 mars à partir de 15h), consacré à la place des femmes dans le secteur de l’immobilier, qui accueillera des oratrices chantres de la diversité; Young Talent (le 11 mars à partir de 18h), ouvert à tous les professionnels de l’immobilier de moins de 35 ans, et dont l’objectif est de créer du lien entre les décideurs d’aujourd’hui et de demain.

Concernant ces jeunes talents, le MIPIM collabore également depuis plusieurs années avec des universités prestigieuses du monde entier telles que l'ESSEC, SKEMA Business School, la London Business School, l'Université de San Diego, l'Ecole Hôtelière de Lausanne, ou encore l'Ecole Urbaine Sciences Po. Cette année, une cinquantaine d'étudiants seront accueillis. Des étudiants qui contribueront à l’expérience MIPIM et auront l'occasion de dialoguer avec des représentants de la communauté internationale de l’immobilier.

Étiquettes