Cannes Ciné-Drive : cinq séances à guichet fermé au Palm Beach !

Le retour éphémère du Ciné-Drive. Avec un Festival du Film annulé et des salles de cinéma toujours fermées suite à la pandémie, Cannes relance une formule qui avait fleuri dans l'Amérique des années 50 et dans la France des années 70. Au programme 5 séances en nocturne de ce soir mercredi à dimanche, avec des avant-premières et des comédies à voir de sa voiture, sur le parking du Palm Beach. Un succès : les places se sont arrachées.

Cannes-Ciné-Drive

Avec la crise du coronavirus qui maintient les salles de cinéma fermées depuis mars, le cinéma-drive connait aujourd'hui en France un regain sans doute éphémère. Exemple à Cannes qui, privé de son illustrissime festival, ne pouvait vivre sans cinéma grand écran. Délégué général du Festival du Film, Thierry Frémaux a d'ailleurs donné son soutien à une initiative lancée par le maire de la ville, David Lisnard et les responsables des salles cannoises : transformer, du mercredi 20 au dimanche 24 mai ,le parking du Palm Beach en Ciné drive face à la Grande Bleue. Une version mobile du cinéma de la plage cher au grand public du festival.

Complet 24 heures après l'ouverture de la billetterie !

Succès au rendez-vous : les cinq séances qui se réservaient sur le site Cannes.com, ont affiché complet 24 heures après l'ouverture de la billetterie. Cannes Ciné-Drive propose ainsi cinq projections grand public (6,50 € par personne), dont deux avant-premières nationales. Pour l'ouverture ce soir, ce sera E.T. Ce film mythique réalisé par Steven Spielberg, président du 66e Festival de Cannes, sera projeté sous les étoiles grâce au partenariat établi avec le Festival.

L'ensemble de cette séquence de drive-in cinématographique accorde une large part aux comédies (la période stressante y invite). Au programme, s'inscrivent deux avant-premières ("La Daronne", une comédie de Jean-Paul Salomé avec Isabelle Huppert à l'affiche vendredi et "Singing Club", une comédie également de Peter Cattaneo, avec Kristin Scott Thomas pour la cérémonie de clôture dimanche soir). Un film d'aventure jeudi ("L'appel de la Forêt" de Chris Sanders avec Harrisson Ford et Omar Sy) et une comédie samedi ("Le voyage du Dr Dolittle" de Stephen Gaghan), complètent la série. Symboliquement, Le Carnaval des animaux - Aquarium, suite musicale pour orchestre de Camille Saint-Saëns et générique sonore emblématique du Festival de Cannes depuis la 43e édition en 1990, ouvrira chaque projection.

Une opération renouvelée sur un parking plus grand : celui de Coubertin

Ajoutons que cette formule offre un nombre de places quand même limité : le parking du Palm Beach, entièrement sonorisé, propose une capacité d’accueil maximal de 51 véhicules et pour un meilleur confort visuel, trois spectateurs par voiture sont conseillés. L'ouverture se fait à 20h30 pour des séances qui commencent à 21h30 et il est précisé que les premiers arrivés seront placés au plus près de l’écran (petite et moyenne taille de voiture). Les plus gros véhicules et les vans seront plus éloignés ou positionnés sur les côtés afin de ne pas obturer la vue de ceux placés à l’arrière.

En nouvelle consigne aussi, imposée par le Covid-19 : une interdiction de sortir du véhicule. En cas de problème, il faut actionner ses warnings pour qu’un membre de l’organisation intervienne, dans le respect des gestes barrières.

Face à ce succès, il a été décidé de renouveler l’opération la semaine prochaine, sur un espace plus grand, le parking de Courbertin à Cannes La Bocca. Du mercredi au dimanche soir, ce seront cinq nouveaux films à voir ou revoir, dans sa voiture suivant une formule très en vogue dans les années cinquante aux Etats-Unis et qui a eu son succès en France dans les années 70. Un retour dans le passé qui pourrait se prolonger jusqu'à la réouverture des salles.